The Eyes of the Skin

L’inhumanité de l’architecture et des villes contemporaines peut s’entendre comme la conséquence de la négligence du corps et des sens, et un déséquilibre de notre système sensoriel. La multiplication des expériences d’aliénation, de détachement et de solitude dans le monde technique d’aujourd’hui peut être liée à une certaine pathologie des sens. Que penser de ce sentiment d’étrangeté et de détachement que provoquent souvent les établissements les plus avancés techniquement, comme les hôpitaux et les aéroports ?

Juhani Pallasmaa, Le regard des sens (Editions du Linteau, 2010) : p. 20

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s